Abonnez vous à la newsletter !
Inscription newsletter

Qui Sommes-nous ?

Cueillette de Viltain

Cueillette de Viltain

Notre Cueillette est située à Jouy en Josas, sur le plateau de Saclay, à 17 km de Paris, entre les vallées de Chevreuse et de la Bièvre.

La Cueillette a débuté en 1981 et propose maintenant 50 ha de fruits, légumes et fleurs.
L’arrivée des tulipes marque le début de la cueillette en avril ! Ensuite et jusqu’à la fin de l’automne, les cueilleurs n’ont que l’embarras du choix entre les innombrables variétés de fleurs, de légumes et de fruits qui se succèdent dans nos champs au rythme des saisons !

Cueillir ses fruits et légumes est un véritable bonheur, un plaisir sain et simple à partager en famille ! C’est aussi le moyen le plus sûr de privilégier la qualité de son alimentation. Bien avant que l’écologie ne soit dans l’air du temps, la Cueillette de Viltain optait pour une consommation écologique de proximité.

Notre Cueillette est en effet membre fondateur des Cueillettes Chapeau de Paille créées en 1985. Ce groupement  réunit des agriculteurs autour de pratiques vertueuses et une agriculture durable, économe en engrais et en eau.

Mais la Cueillette de Viltain n’est qu’une des facettes de la Ferme de Viltain qui est également, avec un troupeau de 600 vaches de race Prim'Holstein dont 300 vaches laitières, une ferme laitière qui produit 7000 litres de lait par jour.

La traite des vaches et la visite des veaux dans leur étable sont ouvertes aux familles. A découvrir aussi la halle de Viltain qui abrite nos produits laitiers, les produits artisanaux, volailles, charcuterie, biscuits, fromages, confitures, sélectionnés pour leurs qualités gustatives.

Toute l’équipe de la Cueillette de Viltain vous attend dans les champs ! Bonne cueillette !

La cueillette de Viltain est réputée pour la grande variété de ses récoltes

La Cueillette de Viltain vous propose des légumes primeurs : salades, radis, épinards, navets et une multitude de fleurs : après les tulipes, les iris, les œillets de poète, les lys et les roses parfumées.
Pendant l’été vous avez le choix de fruits rouges : fraises, groseilles, cassis, framboises et mûres.
Et tous les légumes pour vos ratatouilles : tomates, courgettes, aubergines, poivrons sans oublier haricots verts, carottes, oignons, concombres et cornichons.
Des tomates rondes sous serre et en plein air, des tomates anciennes et des tomates cerises ; cette année des essais avec de nouvelles variétés pour vous proposer toujours plus de choix et plus de goût.
Côté fleurs glaïeuls, mufliers, dalhias, zinnias.
A partir de fin Août, les premières pommes de notre verger, avec une gamme de 18 variétés différentes dont la maturité s’échelonne tout l’automne.
Pour la fin de saison, des choux et tous les légumes anciens : panais, potimarrons, potirons et butternuts …

Nos techniques culturales

Depuis le "Grenelle de l'Environnement" de nombreux clients, nous interrogent plus précisément sur nos choix de production. 

Dès la création de la cueillette (1981), nous sommes engagés dans une démarche de " culture raisonnée " : Une observation intensive des cultures avec réduction maximale de l'utilisation des produits chimiques. 

1. Lutte intégrée

a. Depuis 2002, nous avons introduit dans le Verger des Pommiers, des Thyphlodromes insectes prédateurs des araignées rouges. Le Thyphlodrome s'est bien installé, maintenant nous ne faisons plus aucun traitement spécifique aux araignées. 

b. Sous les serres, dès la plantation, nous mettons en place des panneaux jaunes pour détecter la présence de ravageurs (insectes nuisibles pour les plantes).
La lutte contre les ravageurs est alors basée sur des apports d'insectes auxiliaires (ennemis naturels des ravageurs) sur la culture.
Pour lutter contre les Aleurodes (petite mouche blanche) nous introduisons des insectes " Encarsia " qui vont tuer et manger les Aleurodes.
Contre les pucerons, nous effectuons des lâchés de larves coccinelles et de punaises. 

c. Nous avons mis en place un procédé " confusion sexuelle ", créé par l'INRA pour réduire les papillons Carpocapses dans le verger (la larve de Carpocapse fait une galerie dans la pomme).
Un diffuseur d'hormone femelle désoriente le papillon mâle, empêchant son accouplement avec la femelle et la reproduction. Le cycle du ravageur est ainsi interrompu avant son stade nuisible.

d. Tous les automnes, nous ramassons les feuilles des pommiers afin de détruire les sources de contamination de la tavelure (champignon gris sur les pommes). 

2. Du fumier pour nos sols

La ferme de Viltain abrite 300 vaches laitières.
Le fumier récupéré (paille + bouse), très riche en éléments nutritifs, est apporté dans les champs et remplace les engrais de synthèse.
Des analyses du sol sont régulièrement réalisées. Le sol de la cueillette est souvent carencé en minéraux tels que le bore, le calcium et le magnésium. Les résultats d’analyses permettent d’adapter les apports, en minéraux notamment, en fonction des besoins. 

3. Rotation des cultures

Une même culture répétée plusieurs années consécutives sur une même parcelle tend à appauvrir le sol.
Chaque année, nous effectuons une rotation des cultures pour éviter l'épuisement du sol et le développement de maladies. 

Ex : Les tomates et fleurs sont porteuses de maladies spécifiques qui réapparaissent si les cultures sont renouvelées au même endroit.
Pour les Framboises ou les fleurs Reine Marguerite, nous devons attendre 7 ans… 

4. Désherbage

Des herbicides sont utilisés à doses réduites pour éviter un envahissement des cultures par les mauvaises herbes ; nous pratiquons aussi beaucoup le binage mécanique.

5. Traitements phytosanitaires

Parmi les produits phytosanitaires, les plus utilisés sont les fongicides (action sur les champignons) et les insecticides. 
Ils sont choisis en fonction de leur spécificité d’action et de leur sélectivité sur un parasite précis. ex : on choisit ainsi un insecticide plus cher, non nocif pour les coccinelles et les abeilles. 

6. Traitements préventifs

Il existe un certain nombre de traitements préventifs dont le principe et le but sont identiques à ceux d’un vaccin ; sans eux, on ne peut obtenir de produits sains.
La plante est traitée avant l’apparition de la maladie, ce qui lui permet de résister. 

ex : traitement préventif des pommiers avec un fongicide contre l’oïdium (moisissure blanche). 

7. Consommation de Proximité

Cueillir ses fruits et légumes, c'est en effet la meilleure façon de lutter contre l'addition écologique due aux transports et au stockage, dont les coûts se répercutent sur le prix élevé des fruits et légumes.
Cueillir soi-même à la Ferme, c'est privilégier la fraîcheur et la qualité de l'environnement. 

8. Le goût des Fruits et Légumes

Souvent, au détriment d'une production importante, nous recherchons de façon passionnée les variétés de fruits et légumes qui ont le plus de goût. 

9. Suivi technique

L’équipe de production est appuyée par la conseillère technique du GIE Groupement Chapeau de Paille et des techniciens spécialisés dans les cultures arboricoles et légumières.